Un mois de repos(1) bien ordinaire

Croyez-le ou non, les skieurs de fond, ça se repose des fois. Des fois = en avril. Donc, vous pouvez en conclure que ce repos tire est terminé, puisque mai est bien entamé et juin pointe le bout de son nez, mais laissez-moi vous raconter un peu comment ça s’est passé.
Comme je n’ai pas encore reçu mon nouveau pouvoir de lire dans les pensées des gens (je dis pas encore mais c’est bizarre parce que je l’ai commandé sur le chinois y’a genre 1 mois pis je l’ai pas encore reçu, mais bon, y devrait arriver d’une minute à l’autre, je vais retourner voir tantôt à poste) je ne peux pas parler pour les autres, mais comme je suis moi, je peux vous parler de ma propre expérience de mois de repos. Alors, allons-y. Cette année, je suis revenue du grand nord (Yukon) et j’ai réalisé que les pôles s’étaient inversés puisqu’il faisait beaucoup plus froid ici, au sud, à St-Ferréol-les-Neiges, Québec, QC, Canada, Amérique du Nord, Terre, Voie Lactée, Univers, que là-bas. J’ai donc un peu pleuré dans mon oreiller parce que j’ai juste hâte à l’été, mais tout à coup, la visite arriva. C’était la waxrot qui habite dans l’appart à côté de chez moi.

01

Je la fis donc entrer et parle-parle jase-jase elle remarqua que j’étais plutôt triste… elle me prit donc dans ses bras et me prêta son mouchoir perso. Parle-parle jase-jase je réalisai qu’il n’y avait nulle raison de pleurer, que l’été n’arriverait pas plus vite anyway. On a donc soupé, puis écouté nos films favoris : ceux avec Matt Damon parce que je le connais. Après, elle est partie. Pis elle est pu jamais revenue [Symbole] ……
Parlant d’inversions des pôles, j’ai une autre preuve, ok. C’est que quand je suis revenue des canadiens fin mars, genre une semaine après, y’avait full de neige chez nous et pourtant tout avait fondu au Yukon… Petit à petit, les -20 qu’on a eus en avril ont aidé à conserver cette neige. C’est à ce moment que le garçon qui habite en face de chez nous est venu cogner à ma porte. Ce garçon-là, je le connais pas ben ben, y me fait peur parce que y’est pas ben ben beau.
Je suis allée skier y’a deux semaines. Même pas pour m’entraîner. Pour le fun. C’était le fun. Y faisait beau. Le soleil était beau. Avec le garçon. Un peu rond.
Clichés de cette escapade

02

03

04

05

Au moment où vous lisez ceci les bourgeons sont sortis de leur cocon, alors on peut dire que mission accomplie, mois de repos réussi.
À plus les lecteurs enflammés
Catherine R.M.

(1) Pour commencer, t’es ben épuisé de ta saison, donc tu fais la patate. T’es aussi pas mal en retard dans tes travaux scolaires, vu que t’osais pas en faire dans ton trip avec tes full amis au Yukon pour le championnat canadien, donc tu deviens un rat de bibliothèque. Si tu manges pas mal en étudiant, tu deviens un gros rat de bibliothèque patatier. Ton cul prend de l’expansion, tes abdos aussi… tout cas t’es ben assis. T’en profites aussi pour te laisser aller à la fête puisque tu t’es retenu toute l’année et finalement, tu réalises ça ressemble à quoi la vie d’une personne, disons, normale. T’écoutes la tv pis tu manges des chips.

Deuxième meilleure équipe junior au pays

SKIBEC NORDIQUE deuxième meilleure équipe junior au pays.

26 mars 2016

12377787_1367828673242750_5869048607104760870_o

Whitehorse-SKIBEC Nordique remporte le titre de deuxième meilleure équipe junior au cumulatif des équipes lors des Championnats Canadiens de ski de fond 2016 qui se tenaient à Whitehorse au Yukon. SKIBEC Nordique décroche aussi le titre de troisième meilleure équipe au pays toutes catégories réaffirmant son engagement au développement de l’élite dans la région de Québec.

Plusieurs performances individuelles méritent d’être soulignées notamment les excellentes performances de Antoine Blais, couronné meilleur junior A 1997 chez les hommes, Antoine Laforte meilleur junior homme 1999 et Anne-Catherine Blais, également première dans sa catégorie juvénile 2000.

Voici un résumé des meilleurs résultats de nos athlètes (top 10):

  1. Antoine Blais (Junior H A 97) 1er au cumulatif, 2 médailles d’or et 2 bronze
  2. Anne-Catherine Blais (Juvénile F 00) 1ère au cumulatif, 1 médaille d’or et 2 bronze
  3. Antoine Laforte (Junior H B 99) 1ième au cumulatif, 1 médaille de bronze
  4. Philippe Boucher (Junior H A 97) 3 ième au cumulatif
  5. Édouard Reed-Métayer (Junior H A) 4ième au cumulatif
  6. Catherine Reed-Métayer (Junior F B 98) 5 ième au cumulatif
  7. Olivier Hamel (Junior H A 96) 6ième au cumulatif
  8. Alexis Dumas (U23 H ) 9ième au cumulatif
  9. Sarah Harvey (Junior F  A 97) 10 ième au cumulatif
  10. Marianne St-Louis Morneau (Junior F A 96) 9ième au cumulatif
  11. Antoine Briand (U23 H) 9ième au cumulatif
  12. Andrée-anne Théberge (U23 F) 9ième au cumulatif

Les résultats détaillés pour toutes les catégories d’âge se retrouvent sur www.zone4.ca et le cumulatif des équipes http://www.skinationals2016.com/results

Skibec était représenté par une délégation de 20 athlètes. Les championnats canadiens ont attiré 61 équipes cette année et plus de 450 coureurs.

Skibec tient à remercier ses partenaires Demers Bicyclette et ski de fond, la Caisse Desjardins de Lévis et la Caisse Desjardins des Rivières Chaudière et Etchemin et la Caisse Desjardins de Charlesbourg ainsi que Apogee Sport.

À propos de Skibec Nordique : Skibec Nordique est un club de ski de fond de compétition regroupant l’élite régionale des 4 clubs affiliés de la grande région de Québec, soit le Club de compétition La Balade de St-Jean-Chrysostome, le Club de ski de fond Castor-Kanik de Valcartier, le Club de ski fond Hus-Ski de Ste-Catherine de la Jacques-Cartier et le le Club Sentiers du Moulin de Lac-Beauport.

Pour information :
Guy Métayer
Entraineur-chef
(581) 308-8011

logo-desjardinsDemers